Travaux / Maisons

La surface de plancher et son calcul

En France, la surface de plancher (SDP) est un terme généralement utilisé dans le secteur de l’immobilier. Il s'agit d'une unité de calcul dont la valeur définit le type de permis de construire que vous devrez faire valoir pour réaliser votre projet. Cependant, contrairement à ce que vous pouvez penser, il ne s’agit pas de calculer la surface de toute votre propriété en fonction de ses dimensions. En effet, les notions de surface sont beaucoup plus complexes dans le cadre d’un projet de construction. Pour calculer de manière précise votre surface de plancher, il est nécessaire que vous sachiez la différencier d’autres surfaces comme la surface habitable. Un certain nombre de facteurs doivent également être considérés lors du calcul de cette valeur. Voici l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur la surface de plancher et sa méthode de calcul.

Comment se calcule la surface de plancher ?

La surface de plancher équivaut à la somme des surfaces bâties dont la distance entre sol et plafond est élevée au-dessus de 1,80 mètre. Elle est généralement calculée sur la base de la surface intérieure des façades, après déduction ou exclusion de certains éléments. Il s'agit notamment des espaces présentant une élévation sous plafond limitée à 1,80 m, des escaliers, des aires de stationnement, etc. Cette mesure est souvent exprimée en mètres carrés (m²) et constitue une référence cruciale pour évaluer la fonctionnalité et l’ampleur d’un projet immobilier.

Découvrez les étapes clés pour un calcul exact de la surface de plancher d’une pièce

Le calcul précis de la surface de plancher implique plusieurs étapes essentielles. Tout d’abord, il est nécessaire de prendre les dimensions de la pièce ou du bâtiment dont vous souhaitez connaître la surface de plancher. Mesurez pour cette raison la longueur et la largeur de chaque pièce ou niveau du bâtiment. Tout au long de la mesure, assurez-vous de mesurer du mur à mur pour obtenir des dimensions précises et garantir l’exactitude du calcul final.

Procédez ensuite à la multiplication de la longueur par la largeur de chaque pièce ou niveau pour obtenir la surface de plancher individuelle. Enfin, additionnez les surfaces de plancher de toutes les pièces ou niveaux pour obtenir la surface totale de plancher du bâtiment. N’oubliez pas non plus de convertir les mesures obtenues en unités de surface appropriées, telles que les mètres carrés (m²) ou les pieds carrés (pi²). Ces unités de surface dépendent de vos normes de mesure locales.

Comprendre les facteurs essentiels qui influencent le calcul de la surface de Plancher d’un Bâtiment

Les facteurs essentiels qui influencent la surface de plancher d’un bâtiment sont généralement les surfaces déductibles de son calcul. Ce sont des zones spécifiques qui ne sont pas comptabilisées dans le calcul total de la surface de plancher. Voici quelques exemples courants de surfaces déductibles :

  • Les surfaces avec une hauteur sous plafond réduite : Les parties du bâtiment disposant d'une hauteur comprise entre sol et plafond inférieure à 1,80 m.
  • Les combles non aménageables : Les combles non aménageables qui sont des espaces difficiles, voire impossibles à aménager à cause de leur petite hauteur.
  • Les aires de stationnement : Les surfaces de plancher comme les garages réservés au stationnement des véhicules motorisés et non motorisés, ainsi que les rampes d'accès.
  • Les surfaces non couvertes ou non closes : Les terrasses, balcons, porches non fermés, les vérandas ou tout autre espace aménagé en plein air au sein d’une maison ou d’un bâtiment.

En outre, le code de l’urbanisme dispose que les surfaces vides se situant autour des ascenseurs ou des escaliers sont également déductibles de votre calcul. Il faut souligner que la surface de plancher est à distinguer de la surface taxable, utilisée dans le calcul des taxes d'aménagement.

Comment se calcule la surface de plancher ?

Quelle est la différence entre surface habitable et surface de plancher ?

Il est nécessaire de faire la distinction entre la surface habitable et la surface de plancher. La surface habitable est la surface effectivement exploitable à des fins résidentielles. Elle est égale à la totalité des surfaces de plancher des pièces composant votre logement, à l'exclusion des murs, des escaliers, etc. Ainsi, cette dernière correspond à la totalité de la superficie des espaces dans lesquels vous vivez ou passez la majorité de vos temps.

Ces espaces comprennent les greniers aménagés, les salles de séjour, les espaces closes dédiés à la détente, les cuisines et les salles de bains. La surface habitable est donc constituée des surfaces totales de la propriété dont la distance séparant le plafond du sol est supérieure à 1,80 m. Aussi, lorsque vous désirez vendre votre bien, c’est la valeur de la surface habitable qui est prise en compte par les agents et les futurs propriétaires. Celle-ci leur permet d'avoir une idée précise de la taille des différents espaces de vie.

Quels sont les avantages d’une surface de plancher bien pensée et optimisée dans un projet immobilier ?

Une surface de plancher bien pensée et optimisée offre une multitude d’avantages dans un projet immobilier. Premièrement, elle favorise une exploitation optimale de l’espace en disposant de manière fluide les pièces et en minimisant les espaces perdus comme les couloirs. Bien optimisée, une surface de plancher peut également accroître la valeur d’une propriété en augmentant sa superficie habitable sans nécessiter de travaux. En outre, une planification minutieuse peut permettre l'intégration d'éléments supplémentaires tels que des espaces de stockage encastrés. Cela augmentera l’attrait de la propriété aux yeux des acheteurs potentiels.

Découvrez comment une surface de plancher bien calculée peut optimiser votre projet immobilierUne surface de plancher bien calculée est essentielle pour optimiser votre projet immobilier à plusieurs niveaux. En analysant soigneusement les besoins et les préférences des occupants potentiels, une planification précise peut conduire à une disposition efficace des espaces. Ce qui permettrait aux futurs habitants de la propriété d’être à l’aise et de profiter d’un confort de vie maximal. De plus, une surface de plancher bien conçue contribue à la réduction des coûts de construction et d'entretien en minimisant la quantité d'espace inutilisé.

Une surface de plancher bien calculée peut aussi faciliter l’intégration des solutions innovantes pour la création d’espaces polyvalents et adaptables. Ce qui permettra ainsi de répondre au fil du temps aux besoins changeants des occupants. Par ailleurs, une attention particulière à la conception de la surface de plancher peut rendre une propriété plus attractive sur le marché de l’immobilier. En effet, comme mentionné précédemment, une surface de plancher bien optimisée peut augmenter la superficie habitable d’une propriété et par la même occasion son coût.

Quels sont les avantages d’une surface de plancher bien pensée et optimisée dans un projet immobilier ?

Quelles erreurs faut-il éviter lors du calcul de la surface de plancher pour un projet de construction ?

Certaines erreurs peuvent être enregistrées lors du calcul de la surface de plancher dans le cadre d’un projet de construction. Sur la liste de ces erreurs figure régulièrement celles consistent à oublier des espaces intérieurs ou à utiliser des mesures imprécises. De même, une mauvaise prise en compte des particularités architecturales du bâtiment peut fausser le calcul de la surface de plancher à estimer. Il est donc nécessaire d’en apprendre davantage sur comment prévenir ces différentes erreurs afin que l’obtention du permis de construire ne soit pas un échec.

Prévenir les erreurs communes lors du calcul de la surface de plancher pour assurer le succès de votre projet de construction

Pendant le calcul de la surface de plancher d'un projet de construction, il est essentiel d'éviter certaines erreurs courantes afin d'assurer la réussite du projet. Voici quelques-unes des erreurs à prévenir :

  • Ne pas inclure toutes les zones : Assurez-vous d’inclure toutes les zones de plancher dans votre calcul, y compris les pièces principales, les couloirs, les placards, les espaces de rangement, etc. Oublier des zones peut conduire à une estimation incorrecte de la taille totale du bâtiment.
  • Utiliser des mesures imprécises : Des mesures inexactes peuvent entraîner des erreurs significatives dans le calcul de la surface de plancher. Utilisez alors des outils de mesure précis et rappelez-vous que la surface se calcule le plus souvent en m².
  • Prendre compte des détails structurels : Des détails tels que les murs inclinés, les escaliers, les poteaux et autres éléments structurels ne doivent pas être pris en compte dans votre calcul. Ils peuvent influer sur la valeur de la surface de plancher en la faussant.

N'oubliez pas non plus de ne prendre en compte que les zones dont la distance entre plafond et sol est supérieure à 1,80 m. En évitant ces erreurs courantes, vous pouvez vous rassurer sur l'exactitude du calcul de la surface de plancher de votre projet de construction.

Pour finir, la surface de plancher joue un rôle essentiel dans tout projet immobilier, particulièrement dans l’obtention d’un permis de construire. Son calcul précis est de la plus haute importance, car sa valeur détermine le type de permis de construire à déposer auprès de la mairie. En prenant connaissance des facteurs qui influencent son calcul, il peut être facilement déterminé. Toutefois, si cela vous semble difficile, n’hésitez pas à faire appel à un architecte pour qu’il puisse vous aider dans cette estimation.

Poursuivez votre exploration du monde du bois :

Travaux / Maisons

Pourquoi louer une benne pour vos travaux

La réalisation et le développement de travaux impliquent souvent une énorme quantité de déchets. Gravats, ordures, bouts de bois, de câbles ou de tuyaux… Ces déchets évoluent rapidement au fur et à me...

Travaux / Maisons

Maison sans permis de construire : que faut-il savoir ?

En France, pour construire un logement, un garage ou agrandissement, il est indispensable de s’acquérir d’un permis de construire qui vous permettra de porter votre projet à bon terme en toute légali...

Travaux / Maisons

Aménager un petit jardin de 10m2 : ce qu'il faut savoir

Vous rêvez d'avoir un jardin, mais vous n'avez pas beaucoup d'espace ? Pas de panique, il est possible de créer un coin de verdure agréable et fonctionnel même sur une petite surface. Il suffit de bi...

Travaux / Maisons

Le parquet contrecollé : une bonne alternative ?

Vous avez un projet de rénover le parquet de votre habitation ? Ou vous êtes dans la phase de finition de votre maison à construire ? Le parquet contrecollé teck peut être pour vous une bonne alternat...

Travaux / Maisons

Un canapé Ploum

Ayant vu le jour grâce au créateur de Ronan et Erwan BOUROULLEC, le canapé Ploum est un meuble plus spécial que les autres. Son originalité fait appelle à trois aspects non négligeables à savoir : le ...

Retour en haut
Copyright © 2024 www.auvergne-promobois.com | Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.