Bois

Choisir lame de scie à ruban pour la découpe du bois

La scie à ruban est devenue incontournable au cours de ces dernières années. Précise et performante, elle facilite la réalisation de plusieurs découpes : arrondies, droites, en chantournant. Elle permet aussi une grande hauteur de coupe. Les bricoleurs et les professionnels exploitent ces qualités au mieux. Outre la dextérité de l’utilisateur, le résultat dépend également de la lame. Le choix de cet accessoire repose sur trois critères : ses caractéristiques, les travaux à réaliser et le type de bois.

Lame de scie à ruban : choisir la bonne caractéristique

Sélectionner la longueur

Les constructeurs commercialisent une grande variété de lames. Une bonne longueur est comprise entre 2 et 3 mètres. Cet intervalle assure une tension optimale. Par ailleurs, certains modèles de scie à ruban vous offrent une possibilité de réglage au centimètre près.

Une autre approche consiste à sélectionner la longueur maximale disponible. Vous pouvez ainsi adapter la lame en fonction de vos attentes. Utiliser un accessoire plus long garantit aussi d’autres avantages. Après une utilisation intensive, les dents s’usent et s’abîment. Après quelques recoupes, une lame plus longue reste utilisable.

Lame trempée ou réaffûtable : comprendre leurs avantages

La trempe améliore les qualités de l’acier. Une lame ayant subie ce traitement offre de nombreux avantages. Plus résistante, elle dure beaucoup plus longtemps, même en cas d’utilisation régulière et intensive. Et surtout, vous n’avez pas besoin de le réaffûter. Sa tenue de coupe reste excellente. Il est tout de même important de bien entretenir votre lame de scie à ruban pour améliorer sa longévité.

La version réaffûtable se distingue par sa capacité de découpe, garantissant un rendement plus élevé. Certes, il est nécessaire de l’affûter régulièrement, mais la précision obtenue sera à la hauteur de vos espérances.

Sélectionner la lame en fonction des travaux

Choisir la largeur

Une largeur adéquate apporte une meilleure précision. Une lame scie ruban Makita étroite facilite le chantournage. En revanche, une version plus large convient au débitage. Respecter les lignes sera nettement plus facile. Le tronçonnage et le délignage autorisent un plus grand choix. Une dimension comprise entre 15 et 30 mm fera l’affaire.

Il est important de rappeler que la largeur de la lame ne doit jamais dépasser celle de la jante. Par ailleurs, les dents ne sont pas prises en compte durant le calcul.

Une denture appropriée

L’épaisseur du bois et la précision souhaitée conditionnent la denture. Une lame de scie en gencives convient au chantournage. Si le matériau à scier est très épais, mieux vaut choisir une denture à crochet ou perroquet.

Une denture triangulaire couchée préservera les matériaux fins tout en assurant une bonne précision. Elle est également destinée au délignage. Pour le fraisage, portez votre choix sur une lame dotée d’une denture vague.

Enfin, certains travaux comme le meulage requièrent une lame sans denture.

Une lame adaptée à l’essence

Choisir le bon acier

Les constructeurs utilisent de l’acier pour fabriquer leurs produits. Une lame faite en acier traditionnel C75 suffit largement si vous coupez du bois tendre comme le sapin. Un accessoire plus performant est nécessaire lorsque la dureté augmente. Seuls des aciers trempés ou suédois parviendront à bout des bois durs tels que le chêne. Les essences très dures constituent un défi à part entière. Les fabricants ont conçu une lame spéciale pour découper les bois exotiques, le teck et les autres espèces similaires.

Faire attention au pas

Le pas est le nombre de dents engagées au sein du morceau à couper. La présence de trois dents garantit un meilleur résultat en assurant la stabilité. Déterminer le nombre de pas par rapport à l’épaisseur constitue une bonne idée. À titre de rappel, un nombre insuffisant provoque un échauffement rapide. Les copeaux ne se dégagent pas assez vite. Pourtant, si le pas est trop élevé, les éclats seront plus importants, nuisant ainsi à la qualité de votre travail.

Un rappel des mesures de sécurité

Les fabricants fournissent une notice précisant comment bien exploiter la lame. Respecter les conditions de sécurité est alors nécessaire. Par exemple, porter un gant lors de l’installation, le réglage et le pliage.

Une lunette préservera aussi vos yeux des éclats de bois. Une scie à ruban étant extrêmement bruyante, un casque approprié protégera vos oreilles. Et surtout, il est indispensable de travailler dans un espace non encombré, bien aéré et baignant sous une bonne luminosité.

Enfin, si vous avez plusieurs lames, il est essentiel de bien les ranger dans une caisse spéciale. Les plier correctement facilite le rangement et protège leurs dents.

Effectuer une recherche active

De nombreuses entreprises sont présentes sur ce créneau porteur. Solliciter l’avis d’un professionnel permet de mieux comprendre les spécificités de chaque lame. Ils peuvent également vous orienter vers les marques les plus fiables. Lire le forum des sites spécialisés constitue une autre approche. Les bricoleurs vous donneront une idée des meilleurs produits à partir de leurs expériences. Bref, si vous utilisez votre scie à ruban régulièrement, vous maîtrisez l’art de choisir une lame appropriée.

Dans le même genre

Travaux / Maisons

Carrelette : comment ça fonctionne ?

Actuellement où le carrelage est devenu incontournable et tendance dans la construction, les travaux impliquant leur utilisation deviennent de plus en plus fréquents dans les différentes pièces de la ...

Travaux / Maisons

Mur de refend : les infos à connaître

Il est utile de connaître certains détails d’un bâtiment. Le mur de refend, par exemple, a une importance capitale dans l’édification d’une habitation. Il mérite que l’on s’y attarde. Définition d’un...

Travaux / Maisons

Pourquoi le PVC armé est de bien meilleure qualité que le liner ?

Un liner est une membrane qui a pour rôle d'assurer l'étanchéité d'une piscine. Sur le marché, il en existe deux types : le liner dit « standard ou simple » et le liner armé. Ce dernier est le plus re...

Travaux / Maisons

Vitrifier un parquet soi-même

Le parquet est soumis à l’épreuve du temps. En effet, à cause de l’usage et des agressions quotidiens qui s’y produisent, il peut vite présenter des signes de fatigue. En général, il change de couleur...

Travaux / Maisons

Comment poser son plancher collaborant ?

En matière de plancher, le choix est diversifié, car il existe différents types de matériaux sur le marché. Par exemple, vous pouvez opter pour les matériaux en béton ou ceux en acier. Si le béton est...

Retour en haut
Copyright © 2019 www.auvergne-promobois.com | Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.