Formation / emploi

Élagueur grimpeur : quelle formation pour ce métier ?

Parmi les métiers qui captivent l’attention de nombreuses personnes figure celui d’élagueur grimpeur. Ceci, grâce à la qualité des tâches réalisées et à l’adrénaline qu’il procure. Compte tenu de la délicatesse de ce métier, une formation est offerte ainsi que l’apprentissage des mesures de sécurité. Sans elle, il est impossible de faire l’élagage. Découvrez la formation à suivre pour prétendre à l’emploi d’élagueur grimpeur.

Que fait un élagueur grimpeur ?

Un élagueur grimpeur est un travailleur qui a pour but premier d’assurer l’entretien des arbres, surtout les plus hauts. Il se prépare minutieusement en respectant les mesures de sécurité du métier. Il se charge de faire l’élagage d’un arbre qui est par exemple envahi par des parasites. L’artisan peut aussi arranger sa taille en coupant les branches qui dépassent ou l’abattre si nécessaire. L’élagueur grimpeur est habileté pour donner des conseils utiles pour favoriser le rendement en fruit d’un arbre.

Quelles études pour devenir élagueur grimpeur ?

Pour devenir un grimpeur élagueur, différentes formations sont proposées au sein des organismes spécialisés. En premier, vous disposez de celle longue qui dure environ 8 mois. Elle est assermentée par un certificat de spécialisation. Ensuite, vous avez une formation élagage courte pour les employés d’entreprise de paysage. Enfin, vous avez celle faite à des agents de collectivités. La formation élagueur courte a une durée qui varie selon les besoins de connaissance des salariés. Elle peut faire 10 jours ou 20.

Quelles sont les qualités pour être élagueur grimpeur ?

Pour être un bon arboriste grimpeur, il faut avoir certaines qualités. La première est la condition physique. Elle est importante, car ce métier demande de bouger sur les arbres tout en maniant des appareils. Étant grimpeur élagueur vous devez avoir la force et l’énergie de réaliser ces mouvements. La seconde qualité requise est la connaissance des règles de sécurité et l’usage des matériels de travail.

Ensuite, vous devez être en mesure d’identifier le feuillage que vous avez en face de vous. Si vous voulez être professionnel de l’élagage, vous devez connaître les procédés de taille de l’arbre. Vous devez être capable de gérer les chantiers et assurer le respect des règles de sécurité. En ayant ces qualités, il vous sera facile de devenir un bon élagueur grimpeur. La volonté et l’amour du domaine sont aussi déterminants pour mener à bien cet emploi.

Quels sont les risques des métiers d’arboriste grimpeur ?

Comme tous les métiers, l’emploi d’arboriste grimpeur présente des risques. C’est pour cette raison que le chargé de l’élagage doit rester très attentif pour éviter les dangers. Au cours de son exercice, il peut arriver que l’équipement de sécurité ait des défauts conduisant à sa chute. Une mauvaise appréciation de la zone d’élagage des arbres peut être préjudiciable à l’élagueur grimpeur et son équipe. Un autre risque qu’il encourt est de se blesser suite à une mauvaise manipulation d’un outil de travail. La tronçonneuse est d’ailleurs celle qui cause le plus de dégâts.

Comme cet emploi nécessite parfois d’être en hauteur, les fils électriques planent au-dessus du travailleur. Le manque d’attention peut conduire à son électrocution en cas de contact. Il faut faire attention aux insectes qui peuvent vous donner des piqûres portant atteinte à votre intégrité. En raison de ces différents risques, il convient de renforcer les mesures de sécurité au cours de l’élagage des arbres. Ceci est nécessaire pour les métiers du genre. La formation élagueur vous montre les précautions à appliquer.

Quels sont les matériels nécessaires pour accomplir les tâches ?

L’emploi d’élagueur grimpeur nécessite des matériels dans son application. En premier, il aura besoin de harnais de sécurité. Ils font le tour de la taille et de la cuisse et sont utilisés pour éviter les chutes. Ensuite viennent les cordes qui sont reliées aux harnais. Elles permettent un déplacement facile du travailleur. La poulie est nécessaire pour faire descendre les branches qui sont lourdes après l’abattage. Pour installer les cordes, l’usage des fausses fourches est essentiel.

Elles sont composées de deux anneaux qui leur font office de passage. Une fois sur l’arbre, l’artisan doit utiliser la tronçonneuse. Grâce à elle, il sera capable de couper les branches qui sont gênantes. Il peut également faire recours à une coupe branche à manche. Celui-ci va assurer la taille des branches éloignées. Tout le matériel nécessaire pour cet emploi assure un rôle précis pour mener à bien le travail.

Quelle est la rémunération d’un élagueur ?

Le salaire élagueur est défini en fonction du contrat signé par le travailleur. C’est sa nature et l’ampleur du projet qui vont déterminer ce qu’il va gagner. Au niveau du salaire élagueur, un débutant va gagner une somme avoisinant 1500 € par mois. Un grimpeur élagueur qui est confirmé ou chef d’équipe perçoit près de 2300 € par mois. Plus le projet est important, plus les rémunérations sont importantes.

L’emploi d’élagueur grimpeur tourne autour du maintien en forme des arbres. Une formation élagage précise doit être réalisée avant de s’y lancer. Avoir la passion pour la botanique est important pour se tourner vers ce métier.

Dans le même genre

Travaux / Maisons

Maison en madriers : les choses à savoir sur ce type de bois

La maison ou chalet en bois convainc chaque année davantage de personnes par sa beauté et par le prix du kit, la maison en madriers est une excellente perspective pour ceux qui cherchent une maison en...

Travaux / Maisons

Faire une banquette en palette : quelques astuces pour votre déco !

Créer soi-même un mobilier à son image, c’est le désire de certaines personnes. Mais particulièrement pour ceux qui voudraient mettre en place une banquette en palette, l’article présent vous guidera ...

Bois

Apprendre à sculpter le bois : quelles sont les bonnes techniques ?

L'artisanat en France donne lieu à des professions ou des passions telles que la sculpture. On peut tout à fait apprendre à sculpter le bois dans une volonté d'en faire son métier ou de s'adonner à un...

Travaux / Maisons

Decoupe plan de travail : les bonnes techniques à suivre

La découpe plan de travail est une activité qui requiert de la dextérité et différentes techniques pour avoir un rendu net. Autrement dit, la maîtrise des bonnes techniques permet de garantir une fini...

Bois

Bois ormeau : quelles sont ses caractéristiques ?

En France, les forêts sont remplies d'arbres nobles tels que le chêne, le noyer ou encore le fameux bois d'ormeau. Parmi toutes les espèces, on retrouve l'orme champêtre, appelé également orme rouge o...

Retour en haut
Copyright © 2022 www.auvergne-promobois.com | Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.