Bois

Les différents types de charpentes pour la construction d'une maison

La charpente est l’ossature ou le support d’une maison ou de son toit. Il s’agit en fait d’un assemblage de pièces généralement en bois. Mais actuellement on la construit également avec du métal. Les techniques utilisés diffèrent que l’on opte pour le premier ou les seconds matériaux. L’armature en bois est assez complexe. Elle est confiée seulement à un charpentier déjà aguerri. En réalité on trouve actuellement deux grandes sortes de charpentes : la fermette qui est assez récente et la traditionnelle. À côté de ces dernières, d’autres déclinaisons existent également comme la charpente en lamellé-collé ou pour toit plat. Ces dernières sont assez spécifiques. Et très peu de charpentiers s’y essayent.

La charpente traditionnelle et ses différentes formes

Même si on dispose désormais d’une autre alternative, la fermette, celle-ci n’a pas réussi à supplanter la charpente traditionnelle. Cette dernière procure en effet de nombreux avantages. La plus importante est bien sûr la possibilité d’aménager des combles spacieux et par conséquent habitable. On peut s’en servir comme d’un grenier ou d’une chambre. Les techniques pour son montage restent le même. Cependant, les professionnels de la charpente bois peuvent procéder de deux façons. La première est la classique combinaison entre des tenons et des mortaises. On a donc d’un côté des pièces dont les extrémités ont été travaillées pour s’insérer dans des pièces avec des cavités créer sur d’autres pièces. Cela forme des embrèvements. L’ensemble est parfois renforcé par des accessoires en métal. La seconde est plus complexe et suppose l’usage du moisage et par conséquent des boulons, ou autres attaches comme les crampons. Le résultat obtenu est assez solide. Ce type de charpente est certes avantageux surtout si l’on utilise du bois massif. D’ailleurs ce dernier est excellent pour retenir la chaleur. Une étude a démontré que les bâtiments avec une charpente en bois sont plus performants énergétiquement parlant. Car les occupants utilisent moins le chauffage. Toutefois, il reste assez coûteux. Le matériau est déjà rare. Et même pour une maison à envergure modeste, on doit utiliser des centaines de pièces en bois. Son montage prend aussi énormément de temps. Cela peut même prendre plus de temps que la construction des fondations. D’autant plus que s’il est vrai qu’on peut rendre les combles habitables, on doit aussi effectuer des travaux importants pour isoler le toit contre la chaleur. Il est préférable dans ce cas de s’adresser à un professionnel si l’on projette d’en construire un pour sa maison. Si celui-ci dispose d’ailleurs d’une assez bonne expérience, il pourra terminer la charpente assez rapidement. Sinon on peut toujours se tourner vers d’autres alternatives plus abordables.

Les autres types de charpentes plus modernes

À côté de cette ossature traditionnelle, on propose désormais d’autres solutions plus abordables comme la fermette. Le principe ici est d’utiliser une tout autre technique et réduire considérablement le nombre de pièces en bois qui va supporter la structure. Cela en même temps minimisera les couts de construction. La pièce de base est ce que l’on appelle " dérivé " qui est en fait des planches de bois spécifiques. Celles-ci sont ensuite connectées entre par des connecteurs qui sont obligatoirement en métal. Le montage se fait sous presse c'est-à-dire de manière industrielle. On utilise des machines spécifiques. Les matériaux utilisés sont relativement fins. On ne peut pas dans ce cas aménager un espace entre le dernier étage et le plafond. La charpente industrielle aussi solide soit elle ne pourra pas supporter le poids d’une personne et encore moins d’un meuble. Mais elle est très économique et en même temps écologique. On n’utilise pas trop de bois ce qui évite de décimer des certaines d’arbres. De plus on n’a pas besoin que ce soit du bois massif. En outre, on a plus de choix en termes de matériaux, car on peut remplacer les planches par des profilés de métal ou d’aluminium (pour les petites bâtisses).

Ces derniers résistent mieux avec l’effet du temps. En revanche l’acier a cette tendance à se dilater avec une trop forte chaleur. Le charpentier doit tenir compte de cela au risque de provoquer un effondrement. Inversement, il est facile de renforcer l’isolation du toit, car il n’y a pas trop d’espace entre ce dernier et le dernier étage. En dehors de la fermette, on a aussi les charpentes pour toit plat et toit rond qui demandent des agencements particuliers. Dans le premier cas de figure, cela reste assez rare. On l’appelle aussi la méthode lamellé-collé qui consiste à relier les différents éléments en bois, en les collant les uns avec les autres soit par fil parallèle soit à plat. Très difficile à mettre en œuvre, ce sont les architectes qui usent de ce genre de charpente et pour des édifices aussi grands que complexes. Dans le second cas, c’est la solution idéale quand on veut aménager une petite terrasse. On ne parle plus dans ce cas de véritable charpente, car on utilise simplement le béton pour que le tout reste stable.

Poursuivez votre exploration du monde du bois :

Bois

La fabrication d'un bar en bois : comment le construire ?

Qui ne rêverait pas d’avoir un bar chez soi. Outre le fait d’offrir un espace adéquat pour savourer délicieusement les boissons, le bar créé également une touche de décoration unique dans une pièce. C...

Bois

Tout savoir sur la dosse bois : un matériau naturel à exploiter

La dosse bois, un matériau naturel aux multiples facettes, gagne en popularité dans le domaine de la construction et de l'aménagement extérieur. Issu du sciage d'arbres tels que le mélèze de pays ou ...

Bois

Choisir lame de scie à ruban pour la découpe du bois

La scie à ruban est devenue incontournable au cours de ces dernières années. Précise et performante, elle facilite la réalisation de plusieurs découpes : arrondies, droites, en chantournant. Elle...

Bois

Décaper meuble en bois : comment enlever de la peinture ou du vernis sur du bois ?

Le décapage d’un meuble en bois peut paraître comme étant une tâche fastidieuse et fatigante. Cependant, il existe certaines méthodes et des produits permettant de réaliser ce travail correctement et ...

Bois

L'essentiel à connaître sur le bois d'épicéa

Originaire d’Europe du Nord, l’épicéa est un arbre de la famille des conifères. Il pousse dans les régions tempérées et froides avec une croissance lente sous un climat froid et plus rapide sous un c...

Retour en haut
Copyright © 2024 www.auvergne-promobois.com | Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.