Bois

Comment réussir l'entretien de son parquet huilé ?

Le parquet huilé commence à avoir la cote auprès des résidences privées en raison des différents avantages qu’il propose. En plus de son coût plus abordable par rapport au vernis, l’application d’huile sur le parquet est aussi un processus moins complexe à réaliser. Cela permet d’éviter de lourdes charges comme le recours à un professionnel pour son application. Cependant, tout comme n’importe quel type de parquet, l’entretien parquet huilé a aussi besoin d’être adapté.

Quel parquet choisir ?

Si on veut obtenir un résultat de qualité dans la mise en place d’un parquet huilé, il faut déjà commencer par savoir quel type de parquet choisir. Sans hésiter, de nombreux propriétaires n’hésiteront pas à recommander le parquet massif. Ce type de parquet existe depuis des centaines années, et a déjà occupé un grand nombre de maisons en France. Le principal avantage avec ce type de parquet est qu’il est essentiellement composé de bois, notamment du bois noble de qualité, solide et durable comme le chêne, le hêtre, ou l’acajou. Le seul inconvénient avec cette option c’est que le parquet massif est aussi connu pour son coût élevé. Par contre, le parquet contrecollé est aussi une autre option envisageable, en raison de son faible coût et des différentes options esthétiques à disposition. Par contre, s’il est prévu pour une finition huilée, il faut prévoir plus d’entretien pour le rendre plus durable.

Quels produits utiliser pour l'entretien de son parquet huilé ?

Le choix des produits d’entretien est une étape indispensable pour un parquet de qualité et durable. Puisqu’on parle ici de parquet huilé, le premier produit d’entretien à envisager sera effectivement l’huile de bois. Il en existe différents types selon le résultat voulu : végétales, modifiées, cires, teintées. Ce type de traitement est indispensable et très populaire, car ce produit a la capacité d’améliorer significativement l’esthétique de nombreuses espèces de bois. Toutefois, il faut savoir que la qualité et l’efficacité de ce produit varient selon le fabricant. Cependant, l’huile reste pratique pour optimiser l’aspect naturel du bois. Certes, l’huile n’a pas été conçue pour protéger le bois contre l’usure. Cependant, elle permet à celui-ci d’être à l’épreuve de l’eau. En tenant compte de ce détail, le choix de la pièce où on va installer ce type de sol devient stratégique. Il arrive aussi qu’on n’arrive pas à faire la distinction entre un parquet huilé et un autre ciré. Ce qu’il faut retenir c’est que l’huile de bois accentue la profondeur de la couleur du bois sans lustrer la surface. 

Quelle est la fréquence d'entretien d'un parquet huilé ?

Il faut savoir qu’entretenir un parquet huilé s’avère beaucoup plus simple que maintenir un parquet verni. La clé réside dans le choix du produit. Pour un entretien efficace, il faut déjà commencer par adopter une routine. Par exemple, sur un intervalle de deux jours, si la maison est faiblement fréquentée au quotidien, on peut juste entreprendre un nettoyage basique à l’aspirateur et à la serpillière. Pour que le bois conserve son aspect huilé, il faut aussi penser à appliquer de l’huile régulièrement. Bien qu’il n’ait pas de fréquence exacte quant à son application, il faut toujours garder un œil sur le parquet. En principe, cette fréquence dépend du rythme de fréquentation de la pièce. Et si une pièce est fortement fréquentée, les experts conseillent souvent l’huile d’entretien tous les 3 mois. Par contre, pour une pièce faiblement fréquentée, un entretien d’une fois par an suffit.

Comment faire disparaître les marques sur un parquet huilé ?

Contrairement au parquet vitrifié, le parquet huilé n’est pas équipé de feuil. Avec ce type de finition, le parquet reçoit l’huile en vue de devenir plus saturé, imperméable. Il est même possible qu’il révèle un aspect légèrement cristallisé après avoir subi un ponçage. Grâce aux effets de l’huile, le parquet devient moins exigeant en matière d’entretien. Il n’est plus même nécessaire de faire appel à un professionnel pour effectuer certaines retouches. Lorsqu’on remarque certaines zones pâles ou desséchées, il suffit de les frotter délicatement avec du papier abrasif répondant aux propriétés du bois. Ce processus consiste à rendre la pénétration de l’huile plus meilleure. Après avoir achevé ce processus de grattage, il suffit de se débarrasser de la poussière à l’aide d’un aspirateur et d’un chiffon humide. Enfin, il ne reste plus qu’à appliquer l’huile avec un tampon synthétique sur les zones concernées.

Qu’en est-il des produits de nettoyage ?

Le nettoyage d'un parquet huilé est également différent. Il est toujours conseillé d'utiliser des produits spécifiquement développés pour ce type de finition, car ces nettoyants contiennent normalement de petites quantités d'huile qui sont absorbées par le bois lors du nettoyage. Il est conseillé de suivre attentivement les instructions que chaque fabricant de nettoyant spécifique sur leurs produits, afin d'éviter une éventuelle inadéquation entre le parquet et le nettoyant. Ainsi, un parquet huilé doit suivre un nettoyage méthodique consistant à utiliser par exemple des savons spécifiques pour parquets huilés non agressifs avec l'huile imprégnée dans le bois. De cette manière, ils n’élimineront pas l’huile et ne modifieront pas sa pigmentation. D’habitude, le savon à la noix de coco est le plus utilisé pour nettoyer parquet. Cependant, les fabricants d’huiles pour parquets disposent aussi maintenant de leurs propres savons pour nettoyer un parquet. Et cela leur permet de garantir une compatibilité totale avec leurs huiles.

Le parquet huilé : plus qu’un avantage en entretien

L’entretien parquet massif ne se tient pas qu’à la surface. Si un parquet verni révèle surtout son aspect esthétique sur la surface, l’avantage dans l’application de l’huile est plus profond. En effet, l’huile pénètre le bois en profondeur et vient saturer sa couleur. Mais en plus, l’incrustation de l’huile dans le bois rend ce dernier imperméable. Et cela représente un avantage considérable pour le propriétaire. Les risques que l’aspect du parquet change au contact de l’eau deviennent faibles. Ainsi, cela réduit énormément les contraintes d’entretien. D’un autre côté, si on fait le compte, l’huilage d’un parquet revient moins cher que sa vitrification.

Dans le même genre

Travaux / Maisons

Carrelette : comment ça fonctionne ?

Actuellement où le carrelage est devenu incontournable et tendance dans la construction, les travaux impliquant leur utilisation deviennent de plus en plus fréquents dans les différentes pièces de la ...

Travaux / Maisons

Mur de refend : les infos à connaître

Il est utile de connaître certains détails d’un bâtiment. Le mur de refend, par exemple, a une importance capitale dans l’édification d’une habitation. Il mérite que l’on s’y attarde. Définition d’un...

Travaux / Maisons

Pourquoi le PVC armé est de bien meilleure qualité que le liner ?

Un liner est une membrane qui a pour rôle d'assurer l'étanchéité d'une piscine. Sur le marché, il en existe deux types : le liner dit « standard ou simple » et le liner armé. Ce dernier est le plus re...

Travaux / Maisons

Vitrifier un parquet soi-même

Le parquet est soumis à l’épreuve du temps. En effet, à cause de l’usage et des agressions quotidiens qui s’y produisent, il peut vite présenter des signes de fatigue. En général, il change de couleur...

Travaux / Maisons

Comment poser son plancher collaborant ?

En matière de plancher, le choix est diversifié, car il existe différents types de matériaux sur le marché. Par exemple, vous pouvez opter pour les matériaux en béton ou ceux en acier. Si le béton est...

Retour en haut
Copyright © 2019 www.auvergne-promobois.com | Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.