Travaux / Maisons

Comment poser son plancher collaborant ?

En matière de plancher, le choix est diversifié, car il existe différents types de matériaux sur le marché. Par exemple, vous pouvez opter pour les matériaux en béton ou ceux en acier. Si le béton est connu pour sa capacité de compression, l’acier est par contre apprécié pour sa flexibilité et sa résistance à la traction. Face à ce genre de cas, il est parfois difficile de choisir.

Mais, saviez-vous que vous n’êtes pas obligé de choisir entre les deux types de matériau ? Effectivement, grâce à la nouvelle technique d’alliage, vous pouvez acquérir un seul plancher pour bénéficier d’un matériau à la fois flexible et la résistance à la compression.

Le matériau dont vous aurez besoin s’appelle plancher collaborant. Ce type de plancher est de nature mixte, car il allie le béton et l’acier en un seul produit. L’ensemble forme un matériau résistant, facile à porter et solide. L’utiliser pour vos constructions sera donc une meilleure idée, surtout si vous avez l’intention de bâtir une structure assez solide.

Quel plancher collaborant choisir ?

Sur le marché, vous pouvez choisir entre le plancher collaborant en acier et le plancher collaborant en bois. Chacun de ces deux matériaux possède leurs propres caractéristiques. Le plancher collaborant en bois est par exemple connu pour sa capacité isolante. Effectivement, il constitue un excellent matériau pour prévenir les pertes énergétiques. Il est aussi facile à manipuler et très écologique.

Le plancher collaborant en acier est apprécié pour sa résistance à la compression et sa résistance à la traction. Ces deux qualités lui permettent ainsi de renforcer la solidité de la fondation. Par rapport au bois, il est aussi plus abordable.

Quels sont les avantages du plancher collaborant ?

Le plancher collaborant présente d’énormes avantages. Mais il est généralement plus connu pour :

  • La Résistance : il peut durer des années sans s’endommager. Cela est possible grâce à l’alliage entre l’acier et le béton ou le béton avec le bois.
  • Le prix : le plancher collaborant est disponible à un prix abordable. En effet, il est accessible à partir de 70 € le mètre carré.
  • La facilité d’installation : celle-ci constitue sa principale qualité, car vous n’aurez pas besoin de déployer beaucoup d’efforts pour la pose ou pour la découpe
  • L’adaptation à tout type de revêtement
  • La capacité à réduire les risques d’incendie et sa résistance thermique (on parle ici du plancher collaborant en bois)

Comment poser son plancher collaborant ?

La pose d’un plancher collaborant se fait par étapes :

  • Premièrement, il faut mettre en place les bacs acier ou bacs collaborants en veillant bien à les fixer sur leur support. Sous chaque bac, n’hésitez pas à installer des isolants thermiques afin de renforcer l’isolation de la structure.
  • Ensuite, vous devrez procéder à l’étayage dont le nombre des étais à installer varie en fonction des bacs
  • Ensuite, vous allez continuer par la pose d’un treillis soudé. Celui-ci est indispensable afin de renforcer la solidité des dalles et d’éviter les fissures.
  • Et enfin le travail se termine par le coulage du béton. Sur ce point, assurez-vous que les tôles sont bien propres.

Quelles sont les caractéristiques d’un plancher collaborant ?

Pour rappel, le plancher collaborant est un matériau mixte. En tant que tel, il est donc formé de bacs en acier qui ressemblent à une tôle mince nervurée. Ces bacs solides font généralement office de coffrage.

À part cela, le plancher collaborant se caractérise également par sa dalle en béton. Celle-ci est notamment coulée sur place au moment du chantier. Pour son adhérence, elle est assurée par les inclinaisons (les nervures) que l’on aperçoit sur la tôle.

Le matériau est aussi connu pour sa légèreté. En effet, il s’agit d’un plancher léger. Cette qualité facilite son installation, car vous n’aurez pas besoin de solives ou de poutrelles pour assurer la solidité de la fondation.

Le plancher collaborant est-il destiné à une construction particulière ?

Le plancher collaborant est principalement utilisé pour séparer les différents étages d’un bâtiment en n raisons de sa résistance à la compression et à la traction. Sinon, il n’est pas seulement employé pour ce type de construction (bâtiment public, immeuble privé…). En effet, vous pouvez aussi l’utiliser pour le revêtement du sol au rez-de-chaussée. En le choisissant, vous allez certainement garantir la durabilité de votre fondation. Cela pour dire que le plancher collaborant peut être utilisé pour tout type de revêtement et d’ouvrage, que ce soit pour les travaux de construction ou pour le chantier de rénovation.

La pose d’un plancher collaborant est-elle abordable ?

Nous avons déjà évoqué que le plancher collaborant est disponible à partir de 70 €. Mais, il convient toutefois de préciser que le tarif final dépend de plusieurs paramètres. Déjà, il va dépendre du projet de construction ou de rénovation. Le coût peut aussi varier si vous allez faire appel au système de levage. Dans tous les cas, si vous souhaitez avoir un estimatif précis, n’hésitez pas à solliciter un devis auprès d’un professionnel.

Dans le même genre

Travaux / Maisons

Maison en madriers : les choses à savoir sur ce type de bois

La maison ou chalet en bois convainc chaque année davantage de personnes par sa beauté et par le prix du kit, la maison en madriers est une excellente perspective pour ceux qui cherchent une maison en...

Travaux / Maisons

Faire une banquette en palette : quelques astuces pour votre déco !

Créer soi-même un mobilier à son image, c’est le désire de certaines personnes. Mais particulièrement pour ceux qui voudraient mettre en place une banquette en palette, l’article présent vous guidera ...

Bois

Apprendre à sculpter le bois : quelles sont les bonnes techniques ?

L'artisanat en France donne lieu à des professions ou des passions telles que la sculpture. On peut tout à fait apprendre à sculpter le bois dans une volonté d'en faire son métier ou de s'adonner à un...

Travaux / Maisons

Decoupe plan de travail : les bonnes techniques à suivre

La découpe plan de travail est une activité qui requiert de la dextérité et différentes techniques pour avoir un rendu net. Autrement dit, la maîtrise des bonnes techniques permet de garantir une fini...

Bois

Bois ormeau : quelles sont ses caractéristiques ?

En France, les forêts sont remplies d'arbres nobles tels que le chêne, le noyer ou encore le fameux bois d'ormeau. Parmi toutes les espèces, on retrouve l'orme champêtre, appelé également orme rouge o...

Retour en haut
Copyright © 2022 www.auvergne-promobois.com | Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.