Travaux / Maisons

Béton armé : quels sont les matériaux utilisés pour fabriquer le béton armé ?

C’est en 1868 qu’une entreprise allemande a breveté pour la première fois le béton armé afin de réaliser l'édification d’ouvrages et de maisons à la fois stables et solides, à des prix économiques. En effet, l’association du béton avec les métalliques, principalement en acier, permet de construire des œuvres qui offrent une force élevée aussi bien au resserrement qu’à la traction. Il convient donc parfaitement pour construire d’œuvres de génie civil, de maison et de divers bâtiments. C’est le cas notamment pour créer un poteau, une dalle, les murs, des fondations, une poutre béton armée, etc. En incorporant les armatures en fonte dans le béton, cela permet de réguler les propriétés spécifiques de ce dernier, c’est-à-dire une très faible résistance à la traction et une haute résistance à la compression. De cette manière, l'édification en béton arme possède désormais une résistance élevée aussi bien à la compression qu’à la traction. Ce qui permet de préserver la santé des occupants de la maison, des bureaux ou des bâtiments industriels.

Quelle est la différence entre le béton et le béton armé ?

C'est un matériau qui résiste au resserrement, mais qui ne supporte pas la traction. En revanche, la fonte est un matériau capable de résister au resserrement, mais aussi à la traction. C’est le mélange de ces deux matériaux qui permet d’obtenir le béton arme. Ce dernier est donc du béton renforcé par des armatures en acier, ce qui lui offre une plus grande résistance au feu, aux catastrophes naturelles, à l’humidité et aux intempéries.

Quel est le principe du béton armé ?

Il est très utilisé dans le secteur de la construction de maison et des ouvrages industriels, commerciaux ou de bureaux. On s’en sert pour fabriquer des poutres pour soutenir les murs et l’ensemble de la structure. Son principe est donc de mettre des armatures en acier dans la partie inférieure de chaque poutre. Cette armature permet de compenser le peu de résistance à la traction qu’offre le béton.

Quelle est la composition du béton armé ?

Le béton arme est fabriqué à partir du béton et des armatures en acier carbone ou en acier inox d’une grande longueur et d’un diamètre de 6 à 40 mm. Pour fabriquer le béton, on a besoin de 25 kg de ciment, de 75 kg de gravier, de 50 kg de sable et de 10 litres d’eau. Le ferraillage est mis dans le coffrage avant que le béton frais ne soit dispersé dessus et ne recouvre entièrement le coffrage.

Les outils nécessaires pour fabriquer le béton armé

Voici la liste des outils dont vous avez besoin pour sa fabrication à des prix abordables :

  • 1 bétonnière
  • 1 pelle pour mélanger le béton
  • 1 brouette
  • 1 seau pour peser les matériaux et aussi pour transporter du béton en petite quantité afin de le mélanger.
  • 1 tuyau d’arrosage.

Les matériaux indispensables pour le fabriquer

Pour rappel, il est obtenu à partir du mélange du béton ordinaire et des charpentes métalliques, en acier de préférence. Pour fabriquer les bétons, on associe le ciment, les granulats et de l’eau. À ce sujet, la qualité de la dalle, de la poutre en béton armé ou de toute autre structure dépend étroitement de la qualité des matériaux que vous utilisez. Ces matériaux comprennent notamment :

Ciment

Le ciment est une poudre grise contenant du calcaire. Lorsqu’on le mélange avec de l’eau, il va cristalliser et durcir. Ce qui permet à ce matériau d'assurer la liaison et la base du béton structuré.

Pierre concassée

Vous pouvez utiliser du calcaire, du granite ou encore du gravier pour fabriquer ce type de béton à des prix raisonnables. Le gravier est intéressant puisque leur niveau de force oscille entre 800 et 1 000. Ce matériau possède toutes les propriétés pour obtenir un bon mélange, en particulier si le béton est destiné à un usage domestique. Quant au granite, sa force peut monter jusqu’à 1 400. En plus, il résiste bien au gel, ce qui le rend particulièrement intéressant pour une utilisation en dehors de la maison. Enfin, vous avez le calcaire dont la force varie entre 500 et 600. Toutefois, cette pierre résiste mal au gel. Ce qui n’est pas très favorable pour la sante des occupants des lieux.

Sable

Il faut utiliser le sable de construction pour confectionner le béton arme puisque sa texture doit être lâche. L’idéal est d’opter pour du sable obtenu par les activités des réservoirs et des sources d’eau. Ce qui donne des grains de sable profilés et plus ronds, d’une dimension de 0,1 à 5 mm. De plus, ce genre de sable contient de l’argile, ce qui augmente à la fois la densité et la viscosité de la solution. Aujourd’hui, les acteurs du secteur de la construction de maison, d’ouvrages de génie civil et de divers bâtiments industriels ou commerciaux privilégient un matériau qui respecte des normes spécifiques, à savoir NF EN 13 139 CE Granulats pour mortiers, NF P 18 545-art 10 CE Granulats pour bétons hydrauliques et mortiers, et D.T.U. 20.1.

Eau

Pour les poteaux, les planchers, les linteaux, les poutres et les voiles en béton arme, vous avez besoin de 12 à 17 litres d’eau environ. Dans tous les cas, il est nécessaire d’utiliser de l’eau propre, sans crasse ni saleté. C’est indispensable pour préserver la santé des ouvriers chargés de la construction, mais aussi d’assurer la solidité des ouvrages.

Fers à béton

Ils sont destinés à fabriquer des armatures pour les bétons armés. Pour le ferraillage, on peut choisir parmi trois principaux types d’armatures. D’un côté, vous avez les aciers principaux qui vont reprendre les efforts au niveau des parties tendues de votre béton. De l’autre côté, il y a les aciers transversaux qui peuvent reprendre les effets des efforts de la torsion et/ou des efforts tranchants. Enfin, on a les aciers de montage.

La mise en œuvre du béton armé

Toute entreprise ou particulier qui souhaite fabriquer du béton arme doit respecter cinq étapes principales pour que les ouvrages soient solides et résistent à l’épreuve du temps. Il s’agit de la conception des armatures, de la conception du béton arme, du coffrage, de l’opération de coulage, et du décoffrage.

Poursuivez votre exploration du monde du bois :

Travaux / Maisons

Autoconstruction : peut-on construire sa maison tout seul ?

L’autoconstruction est une pratique peu courante surtout en milieu urbain. Le principe de l’autoconstruction est simple : le maître d’oeuvre, le maître d’ouvrage et le constructeur ne fait qu’une même...

Travaux / Maisons

Comment réaliser un plan de pergola en bois ?

Afin de profiter pleinement de votre extérieur tout au long de l'année, vous envisagez de construire une pergola en bois ? Cette structure facile à monter ornée d’une toiture, faite de poutres espacé...

Travaux / Maisons

Entretenir son broyeur agricole : Ce qu'il faut savoir

Le broyeur agricole est essentiel pour le travail de la terre, dans une plantation, un champ, un jardin… Ses fonctions permettent d’apprêter le sol en vue d’une future plantation, ou tout simplement p...

Travaux / Maisons

Comment faire une tête de lit en planche de bois ?

La décoration d'intérieur et le bricolage sont deux passions qui sont complémentaires. En cette période de pandémie mondiale, un grand nombre de personnes confinées en a profité pour les assouvir. Que...

Travaux / Maisons

Mobilier bois : comment fabriquer ses meubles ?

Vous avez envie de fabriquer quelques meubles pendant vos temps libres à la maison. C’est un beau projet, mais il faut un talent de bricoleur ou de menuisier pour le réaliser. Cet article vous aidera ...

Retour en haut
Copyright © 2024 www.auvergne-promobois.com | Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.